Get A Treatise on Universal Algebra with Applications PDF

By Alfred North Whitehead

Symbolic Reasoning allied to boring A lgebra. the manager examples of such structures are Hamilton sQ uaternions, Grassmann sC alculus of Extension and Boole sS ymbolic good judgment. Such algebras have an intrinsic price for separate distinctive examine; they are also beneficial of a comparative research, for the sake of the sunshine thereby thrown at the common idea of symbolic reasoning, and on algebraic symbolism specifically. The comparative examine inevitably presupposes a few earlier separate research, comparability being very unlikely with out wisdom. hence after the final rules of the complete topic were mentioned in ebook I. of this quantity, the remainder books of the amount are dedicated to the separate research of the Algebra of Symbolic common sense, and of Grassmann sC alculus of Extension, and of the tips occupied with them. the assumption of a generalized notion of area has been made widespread, within the trust that the homes and operations inquisitive about it may be made to shape a uniform approach to interpretation of some of the algebras. therefore it's was hoping during this paintings to show the algebras either as platforms of symbolism, and in addition as engines for the research of the probabilities of notion and reasoning hooked up with the summary normal notion of area. A ordinary mode of comparison.between the algebras is therefore straight away supplied through the harmony of the subject-matters in their interpretation. The particular comparability in their symbolic constructions has been adjourned to the second one quantity, within which it really is meant to house Quaternions, Matrices, and the final concept of Linear A lgebras. This comparative anatomy of the topic used to be originated through B. Peirce spaper on Linear Associative A lgebra, and has been carried ahead by means of newer investigations in Germany. Firat learn sooner than theN ational Academy of Soienoes in Washington, 1871, and repabliahed within the American magazine of M
(Typographical blunders above are as a result of OCR software program and do not happen within the book.)

Show description

Read or Download A Treatise on Universal Algebra with Applications PDF

Similar algebra books

New PDF release: Représentations linéaires des groupes finis

Advent du livre par l’auteur :

    Ce livre est shapeé de trois events, de niveaux et de buts assez différents :

    La première partie a été écrite à l’usage des chimistes théoriciens. Elle divulge los angeles correspondance, due à Frobenius, entre représentations linéaires et caractères. Il s’agit de résultats fondamentaux, d’usage consistent aussi bien en mathématique qu’en chimie quantique, ou en body. J’ai essayé d’en donner des démonstrations aussi élémentaires que attainable, n’utilisant que los angeles définition même d’un groupe et les rudiments de l’algèbre linéaire. Les exemples (§ 5) ont été choisis parmi ceux qui sont utiles aux chimistes.

    La deuxième partie est un cours donné en 1966 aux élèves de seconde année de l’École Normale. Elle complète los angeles première sur les issues suivants :
a) Degrés des représentations et propriétés d’intégralité des caractères (§ 6).
b) Représentations induites, théorèmes d’Artin et de Brauer, et applications (§§ 7 à 11).
c) Questions de rationalité (§§ 12 et 13).
    Les moyens utilisés sont ceux de l’algèbre linéaire (en un sens plus huge que pour l. a. première partie) : algèbres de groupes, modules, produits tensoriels non commutatifs, algèbres semi-simples.

    La troisième partie est une creation à l. a. théorie de Brauer : passage de los angeles caractéristique zero à los angeles caractéristique p (et inversement). J’ai utilisé librement le langage des catégories abéliennes (modules projectifs, groupes de Grothendieck), bien adapté à ce style de question.
    Les principaux résultats sont :
a) Le fait que l’homomorphisme de décomposition est surjectif : toute représentation irréductible de caractéristique p peut être relevée « virtuellement » (i. e. dans un groupe de Grothendieck convenable) en caractéristique 0.
b) Le théorème de Fong-Swan permettant de supprimer le mot « virtuellement » de l’énoncé précédent, pourvu que le groupe considéré soit
p-résoluble.
    J’ai également donné quelques functions aux représentations d’Artin.

===== desk des matières =====

Introduction

I. Représentations et caractères

    § 1. Généralités sur les représentations linéaires
        1. 1. Définitions
        1. 2. Premiers exemples
        1. three. Sous-représentations
        1. four. Représentations irréductibles
        1. five. Produit tensoriel de deux représentations

    § 2. Théorie des caractères
        2. 1. Le caractère d’une représentation
        2. 2. Le lemme de Schur; premières applications
        2. three. Les family d’orthogonalité des caractères
        2. four. Décomposition de l. a. représentation régulière
        2. five. Nombre des représentations irréductibles
        2. 6. l. a. décomposition canonique d’une représentation
        2. 7. Décomposition explicite d’une représentation

    § 3. Sous-groupes, produits, représentations induites
        3. 1. Sous-groupes commutatifs
        3. 2. Produit de deux groupes
        3. three. Représentations induites

    § 4. Extension aux groupes compacts
        4. 1. Groupes compacts
        4. 2. Mesure invariante sur un groupe compact
        4. three. Représentations linéaires des groupes compacts

    § 5. Exemples
        5. 1. Le groupe cyclique C_n
        5. 2. Le groupe C_∞
        5. three. Le groupe diédral D_n
        5. four. Le groupe D_nh
        5. five. Le groupe D_∞
        5. 6. Le groupe D_∞h
        5. 7. Le groupe alterné A₄
        5. eight. Le groupe symétrique S₄
        5. nine. Le groupe du cube

    Bibliographie (Partie I)

II. Représentations en caractéristique zéro

    § 6. L’algèbre du groupe
        6. 1. Représentations et modules
        6. 2. Décomposition de C[G]
        6. three. Le centre de C[G]
        6. four. Rappels sur les entiers
        6. five. Propriétés d’intégralité des caractères. Applications

    § 7. Représentations induites; critère de Mackey
        7. 1. Rappels
        7. 2. Caractère d’une représentation induite; formule de réciprocité
        7. three. restrict aux sous-groupes
        7. four. Critère d’irréductibilité de Mackey

    § 8. Exemples de représentations induites
        8. 1. Sous-groupes distingués; functions aux degrés des représentations irréductibles
        8. 2. Produits semi-directs par un groupe commutatif
        8. three. Rappels sur certaines sessions de groupes finis
        8. four. Théorème de Sylow
        8. five. Représentations linéaires des groupes hyper-résolubles

    § 9. Théorème d’Artin
        9. 1. L’anneau R(G)
        9. 2. Énoncé du théorème d’Artin
        9. three. Première démonstration
        9. four. Deuxième démonstration de i) ⇒ ii)

    § 10. Théorème de Brauer
        10. 1. Éléments p-adiques; sous-groupes p-élémentaires
        10. 2. Caractères induits provenant des sous-groupes p-élémentaires
        10. three. development de caractères
        10. four. Démonstration des théorèmes 18 et 18'
        10. five. Théorème de Brauer

    § 11. purposes du théorème de Brauer
        11. 1. Caractérisations des caractères
        11. 2. Un théorème de Frobenius
        11. three. Réciproque du théorème de Brauer
        11. four. Spectre de A ⨂ R(G)

    § 12. Questions de rationalité
        12. 1. Les anneaux de R_K(G) et \\bar{R}_K(G)
        12. 2. Indices de Schur
        12. three. Réalisabilité sur les corps cyclotomiques
        12. four. Rang du groupe R_K(G)
        12. five. Généralisation du théorème d’Artin
        12. 6. Généralisation du théorème de Brauer
        12. 7. Démonstration du théorème 28

    § 13. Questions de rationalité : exemples
        13. 1. Le cas du corps des nombres rationnels
        13. 2. Le cas du corps des nombres réels

    Bibliographie (Partie II)

III. advent à los angeles théorie de Brauer

    § 14. Les groupes R_K(G), R_k(G) et P_k(G)
        14. 1. Les anneaux R_K(G) et R_k(G)
        14. 2. Les groupes P_k(G) et P_A(G)
        14. three. constitution de P_k(G)
        14. four. constitution de P_A(G)
        14. five. Dualités
        14. 6. Extension des scalaires

    § 15. Le triangle cde
        15. 1. Définition de c : P_k(G) → R_k(G)
        15. 2. Définition de d : R_K(G) → R_k(G)
        15. three. Définition de e : P_k(G) → R_K(G)
        15. four. Premières propriétés du triangle cde
        15. five. Exemple : le cas des p'-groupes
        15. 6. Exemple : le cas des p-groupes
        15. 7. Exemple : produits de p'-groupes et de p-groupes

    § 16. Théorèmes
        16. 1. Propriétés du triangle cde
        16. 2. Caractérisation de l’image de e
        16. three. Caractérisation des A[G]-modules projectifs par leur caractère
        16. four. Exemples de A[G]-modules projectifs : représentations irréductibles de défaut nul

    § 17. Démonstrations
        17. 1. Changement de groupe
        17. 2. Le théorème de Brauer dans le cas modulaire
        17. three. Démonstration du théorème 33
        17. four. Démonstration du théorème 35
        17. five. Démonstration du théorème 37
        17. 6. Démonstration du théorème 38

    § 18. Caractères modulaires
        18. 1. Le caractère modulaire d’une représentation
        18. 2. Indépendance des caractères modulaires
        18. three. Traductions
        18. four. Une part de d
        18. five. Exemple : caractères modulaires du groupe symétrique S₄
        18. 6. Exemple : caractères modulaires du groupe alterné A₄

    § 19. software aux représentations d’Artin
        19. 1. Représentations d’Artin et de Swan
        19. 2. Rationalité des représentations d’Artin et de Swan
        19. three. Un invariant

    Annexe

    Bibliographie (Partie III)

Index des notations
Index terminologique

Additional info for A Treatise on Universal Algebra with Applications

Sample text

E. a set of edges C ⊂ Et such that Gt = (t, Et \ C) is no longer connected. 30. Sometimes (see Sect. 5) it is also useful to subdivide t into a “left”, a “right”, and an interface cluster; see Fig. 8. The resulting cluster tree will then be ternary. This clustering is closely related with nested dissection (see [99, 144]), which is commonly used in domain decomposition methods. 4 Cluster Trees 41 Fig. 8 Computational domain with an interface cluster. 2 Example: An Easily Analyzed Partition Once the cluster tree TI for the index set I has been computed, an admissible partition P of I × J can be constructed from it.

2} {3, . . , n} Fig. 5 A balanced and an unbalanced cluster tree. By L(TI ) := maxt∈TI levelt + 1 we denote the depth of the cluster tree TI . The depth of balanced cluster trees depends logarithmically on |I|. 20. Let TI be a balanced cluster tree with q := mint∈TI \L (TI ) degt ≥ 2. Then for the depth of TI it holds that L(TI ) ≤ logξ (|I|/nmin ) + 1 ∼ log |I| and |t| ≤ |I|ξ − , where denotes the level of t ∈ TI and ξ := R(q − 1) + 1. Proof. For t ∈ TI \ L (TI ) and t ∈ S(t) we observe that |t | + ∑t =s∈S(t) |s| |t| |s| = = 1+ ∑ ≥ 1 + (|S(t)| − 1)R |t | |t | |t | t =s∈S(t) ≥ 1 + (q − 1)R = ξ .

Define t1 ⊂t by t1 = {π (i), i = 1, . . , |t|/2 }. 23) and t2 as the second half of t. 22) will not hold in general. 28) such that one has to concentrate on a balanced tree in order to guarantee a competitive overall complexity; cf. [131]. This problem can be solved by the the algebraic clustering from the second part of this section. 23) is that always the largest extension of Xt is reduced. As a consequence, the generated clusters will not degenerate. To be more precise, we make the following considerations.

Download PDF sample

A Treatise on Universal Algebra with Applications by Alfred North Whitehead


by Jeff
4.1

Rated 4.09 of 5 – based on 50 votes