Download e-book for iPad: Algebra and Coalgebra in Computer Science: 4th International by Giorgio Bacci, Vincent Danos, Ohad Kammar (auth.), Andrea

By Giorgio Bacci, Vincent Danos, Ohad Kammar (auth.), Andrea Corradini, Bartek Klin, Corina Cîrstea (eds.)

ISBN-10: 3642229433

ISBN-13: 9783642229435

This e-book constitutes the refereed complaints of the 4th foreign convention on Algebra and Coalgebra in machine technological know-how, CALCO 2011, held in Winchester, united kingdom, in August/September 2011. The 21 complete papers provided including four invited talks have been rigorously reviewed and chosen from forty-one submissions. The papers record result of theoretical paintings at the arithmetic of algebras and coalgebras, the best way those effects can help tools and strategies for software program improvement, in addition to adventure with the move of the ensuing applied sciences into business perform. They disguise themes within the fields of summary versions and logics, really good versions and calculi, algebraic and coalgebraic semantics, and process specification and verification. The booklet additionally comprises 6 papers from the CALCO-tools Workshop, colocated with CALCO 2011 and devoted to instruments in response to algebraic and/or coalgebraic principles.

Show description

Read or Download Algebra and Coalgebra in Computer Science: 4th International Conference, CALCO 2011, Winchester, UK, August 30 – September 2, 2011. Proceedings PDF

Similar algebra books

New PDF release: Représentations linéaires des groupes finis

Creation du livre par l’auteur :

    Ce livre est shapeé de trois events, de niveaux et de buts assez différents :

    La première partie a été écrite à l’usage des chimistes théoriciens. Elle disclose los angeles correspondance, due à Frobenius, entre représentations linéaires et caractères. Il s’agit de résultats fondamentaux, d’usage consistent aussi bien en mathématique qu’en chimie quantique, ou en body. J’ai essayé d’en donner des démonstrations aussi élémentaires que attainable, n’utilisant que los angeles définition même d’un groupe et les rudiments de l’algèbre linéaire. Les exemples (§ 5) ont été choisis parmi ceux qui sont utiles aux chimistes.

    La deuxième partie est un cours donné en 1966 aux élèves de seconde année de l’École Normale. Elle complète l. a. première sur les issues suivants :
a) Degrés des représentations et propriétés d’intégralité des caractères (§ 6).
b) Représentations induites, théorèmes d’Artin et de Brauer, et applications (§§ 7 à 11).
c) Questions de rationalité (§§ 12 et 13).
    Les moyens utilisés sont ceux de l’algèbre linéaire (en un sens plus huge que pour los angeles première partie) : algèbres de groupes, modules, produits tensoriels non commutatifs, algèbres semi-simples.

    La troisième partie est une advent à los angeles théorie de Brauer : passage de los angeles caractéristique zero à los angeles caractéristique p (et inversement). J’ai utilisé librement le langage des catégories abéliennes (modules projectifs, groupes de Grothendieck), bien adapté à ce style de question.
    Les principaux résultats sont :
a) Le fait que l’homomorphisme de décomposition est surjectif : toute représentation irréductible de caractéristique p peut être relevée « virtuellement » (i. e. dans un groupe de Grothendieck convenable) en caractéristique 0.
b) Le théorème de Fong-Swan permettant de supprimer le mot « virtuellement » de l’énoncé précédent, pourvu que le groupe considéré soit
p-résoluble.
    J’ai également donné quelques purposes aux représentations d’Artin.

===== desk des matières =====

Introduction

I. Représentations et caractères

    § 1. Généralités sur les représentations linéaires
        1. 1. Définitions
        1. 2. Premiers exemples
        1. three. Sous-représentations
        1. four. Représentations irréductibles
        1. five. Produit tensoriel de deux représentations

    § 2. Théorie des caractères
        2. 1. Le caractère d’une représentation
        2. 2. Le lemme de Schur; premières applications
        2. three. Les family members d’orthogonalité des caractères
        2. four. Décomposition de l. a. représentation régulière
        2. five. Nombre des représentations irréductibles
        2. 6. los angeles décomposition canonique d’une représentation
        2. 7. Décomposition explicite d’une représentation

    § 3. Sous-groupes, produits, représentations induites
        3. 1. Sous-groupes commutatifs
        3. 2. Produit de deux groupes
        3. three. Représentations induites

    § 4. Extension aux groupes compacts
        4. 1. Groupes compacts
        4. 2. Mesure invariante sur un groupe compact
        4. three. Représentations linéaires des groupes compacts

    § 5. Exemples
        5. 1. Le groupe cyclique C_n
        5. 2. Le groupe C_∞
        5. three. Le groupe diédral D_n
        5. four. Le groupe D_nh
        5. five. Le groupe D_∞
        5. 6. Le groupe D_∞h
        5. 7. Le groupe alterné A₄
        5. eight. Le groupe symétrique S₄
        5. nine. Le groupe du cube

    Bibliographie (Partie I)

II. Représentations en caractéristique zéro

    § 6. L’algèbre du groupe
        6. 1. Représentations et modules
        6. 2. Décomposition de C[G]
        6. three. Le centre de C[G]
        6. four. Rappels sur les entiers
        6. five. Propriétés d’intégralité des caractères. Applications

    § 7. Représentations induites; critère de Mackey
        7. 1. Rappels
        7. 2. Caractère d’une représentation induite; formule de réciprocité
        7. three. limit aux sous-groupes
        7. four. Critère d’irréductibilité de Mackey

    § 8. Exemples de représentations induites
        8. 1. Sous-groupes distingués; purposes aux degrés des représentations irréductibles
        8. 2. Produits semi-directs par un groupe commutatif
        8. three. Rappels sur certaines periods de groupes finis
        8. four. Théorème de Sylow
        8. five. Représentations linéaires des groupes hyper-résolubles

    § 9. Théorème d’Artin
        9. 1. L’anneau R(G)
        9. 2. Énoncé du théorème d’Artin
        9. three. Première démonstration
        9. four. Deuxième démonstration de i) ⇒ ii)

    § 10. Théorème de Brauer
        10. 1. Éléments p-adiques; sous-groupes p-élémentaires
        10. 2. Caractères induits provenant des sous-groupes p-élémentaires
        10. three. building de caractères
        10. four. Démonstration des théorèmes 18 et 18'
        10. five. Théorème de Brauer

    § 11. purposes du théorème de Brauer
        11. 1. Caractérisations des caractères
        11. 2. Un théorème de Frobenius
        11. three. Réciproque du théorème de Brauer
        11. four. Spectre de A ⨂ R(G)

    § 12. Questions de rationalité
        12. 1. Les anneaux de R_K(G) et \\bar{R}_K(G)
        12. 2. Indices de Schur
        12. three. Réalisabilité sur les corps cyclotomiques
        12. four. Rang du groupe R_K(G)
        12. five. Généralisation du théorème d’Artin
        12. 6. Généralisation du théorème de Brauer
        12. 7. Démonstration du théorème 28

    § 13. Questions de rationalité : exemples
        13. 1. Le cas du corps des nombres rationnels
        13. 2. Le cas du corps des nombres réels

    Bibliographie (Partie II)

III. creation à los angeles théorie de Brauer

    § 14. Les groupes R_K(G), R_k(G) et P_k(G)
        14. 1. Les anneaux R_K(G) et R_k(G)
        14. 2. Les groupes P_k(G) et P_A(G)
        14. three. constitution de P_k(G)
        14. four. constitution de P_A(G)
        14. five. Dualités
        14. 6. Extension des scalaires

    § 15. Le triangle cde
        15. 1. Définition de c : P_k(G) → R_k(G)
        15. 2. Définition de d : R_K(G) → R_k(G)
        15. three. Définition de e : P_k(G) → R_K(G)
        15. four. Premières propriétés du triangle cde
        15. five. Exemple : le cas des p'-groupes
        15. 6. Exemple : le cas des p-groupes
        15. 7. Exemple : produits de p'-groupes et de p-groupes

    § 16. Théorèmes
        16. 1. Propriétés du triangle cde
        16. 2. Caractérisation de l’image de e
        16. three. Caractérisation des A[G]-modules projectifs par leur caractère
        16. four. Exemples de A[G]-modules projectifs : représentations irréductibles de défaut nul

    § 17. Démonstrations
        17. 1. Changement de groupe
        17. 2. Le théorème de Brauer dans le cas modulaire
        17. three. Démonstration du théorème 33
        17. four. Démonstration du théorème 35
        17. five. Démonstration du théorème 37
        17. 6. Démonstration du théorème 38

    § 18. Caractères modulaires
        18. 1. Le caractère modulaire d’une représentation
        18. 2. Indépendance des caractères modulaires
        18. three. Traductions
        18. four. Une part de d
        18. five. Exemple : caractères modulaires du groupe symétrique S₄
        18. 6. Exemple : caractères modulaires du groupe alterné A₄

    § 19. program aux représentations d’Artin
        19. 1. Représentations d’Artin et de Swan
        19. 2. Rationalité des représentations d’Artin et de Swan
        19. three. Un invariant

    Annexe

    Bibliographie (Partie III)

Index des notations
Index terminologique

Extra info for Algebra and Coalgebra in Computer Science: 4th International Conference, CALCO 2011, Winchester, UK, August 30 – September 2, 2011. Proceedings

Example text

Let X = f (X) be a formal polynomial system with a set Σ of formal identifiers, and let V : Σ → S be a valuation. Then: μfV = V (G). t. G. We sketch a proof of this theorem for the particular case of equation (3). Let us “unfold” the grammar G of (4) by augmenting the nonterminal X with a counter keeping track of the height of a derivation: 24 J. Esparza and M. Luttenberger X 1 X [1] X 2 X [2] X 3 X [3] →c →X 1 → aX 1 X 1 | bX 1 → X 2 | X [1] → aX 2 X 2 | aX [1] X → X 3 | X [2] .. 2 2 | aX X h → aX h−1 X h−1 | aX [h−2] X X [h] → X h | X [h−1] ..

We show how an analysis of the derivation trees of the grammar yields new algorithms for approximating and even computing exactly the least solution of the system. 1 Introduction We are interested in computing (or approximating) solutions of systems of fixed-point equations of the form X1 = f1 (X1 , X2 , . . , Xn ) X2 = f2 (X1 , X2 , . . , Xn ) .. Xn = fn (X1 , X2 , . . , Xn ) where X1 , X2 , . . , Xn are variables and f1 , f2 , . . , fn are n-ary functions over some common domain S. ). Loosely speaking, the function fi describes the next state of the i-th component as a function of the current states of all components, and so the solutions of the system describe the equilibrium states.

An operational semantics—similar to SLD resolution— was given for computing those answers to a query that are in the greatest fixed point of a logic program (the semantics is discussed below). Consider the list example discussed in Sec. 1. The normal logic programming definition of a stream (list) of numbers is given as program P1 below: stream([]). stream([H|T]) :- number(H), stream(T). - stream(X). will systematically produce all finite streams one by one, starting from the [] stream. Suppose now we remove the base case and obtain the program P2: stream([H|T]) :- number(H), stream(T).

Download PDF sample

Algebra and Coalgebra in Computer Science: 4th International Conference, CALCO 2011, Winchester, UK, August 30 – September 2, 2011. Proceedings by Giorgio Bacci, Vincent Danos, Ohad Kammar (auth.), Andrea Corradini, Bartek Klin, Corina Cîrstea (eds.)


by Anthony
4.4

Rated 4.31 of 5 – based on 44 votes